tmp_11401Courant 2008, le directeur des pistes depuis 2001 Gérard Neveu se voit confier la direction du circuit. Il décide, avec le soutien de Claude F. Sage Administrateur Délégué, de le faire revivre et renouer avec son ADN, et de faire le nécessaire pour rouvrir les portes aux spectateurs qui depuis 10 ans ont rongé leur frein d’impatience. C’est avec la construction de nouvelles tribunes en face de la ligne droite des stands, que commence la nouvelle ère du circuit. 5 000 places de gradins sont dès lors mises en place pour l’accueil du premier événement ouvert au public en avril 2009 : le lancement officiel de la saison des Le Mans Series organisé par Patrick Peter.

Le succès est largement au rendez-vous. Les pilotes et team managers sont plus qu’heureux d’offrir un tel spectacle aux passionnés; les spectateurs sont ravis de revisiter ou redécouvrir le site. Les médias sont au rendez-vous. Le circuit Paul Ricard revit ! Au cours de l’année 2009 et au vu du succès des deux premiers événements (Le Mans Series & la Sunday Ride Classic), la direction du circuit décide rapidement d’augmenter la capacité d’accueil des spectateurs. La butte dans le ‘Double Droite du Beausset’ est alors aménagée pour donner au public de nouveaux points de vues. Stéphane Ratel organise le premier rendez-vous international ouvert au grand public sur le circuit Paul Ricard, avec la 7è manche du Championnat International FIA GT en octobre 2009. La saison de compétition 2009 s’achève en novembre avec le Grand Prix Historique de Provence et le retour des F1… historiques sur la piste varoise. Encore un fabuleux succès qui confirme que le circuit doit vivre avec son public.

En 2010, le calendrier est plus fourni encore avec plusieurs épreuves internationales dont une mondiale, plusieurs rendez-vous historiques ainsi que la célébration des 40 ans du circuit Paul Ricard dans le cadre de la toute première édition des DIX MILLE TOURS du Castellet. Les zones accessibles aux spectateurs sont encore agrandies, des travaux d’agrandissement du bâtiment principal permettent désormais d’accueillir plus de voitures dans les stands.

Le circuit Paul Ricard aujourd’hui en quelques mots et chiffres :

  • Cinq pistes : piste principale, piste école, piste de glisse, piste de karting, piste 4×4
  • Jusqu’à 300 jours d’activités par an (séances d’essais, courses, stages de pilotages, lancements de produits, journées club…)
  • Une centaine d’emplois permanents, autant d’emplois indirects
  • Plusieurs dizaines de milliers de spectateurs et visiteurs par an
  • Base de deux écuries françaises ORECA et JMB Stradale
  • Référence mondiale en termes de sécurité et de développement environnemental
  • Complexe géré par une société 100% privée

 

A lire également :

  • » 8h du Castellet : British Pistons y était !
  • » Vidéos 8h du Castellet 2010 - LMS - CER - F3ES
  • » 8h du Castellet 2010 : British Pistons enivré par le Paul Ricard
  • » 6h du Castellet 2012 : SÉBASTIEN LOEB RACING premier podium
  • » 8h du Castellet : Résultats du vendredi

  • Laisser un commentaire