Lotus Evora 2 + 2 : un fauteuil pour quatre

lotus-evoraOscar Wilde n’aurait probablement jamais été journaliste automobile, lui qui vouait un profond mépris à la profession de critique littéraire. Reste que son aphorisme célèbre voulant qu’« un homme qui cherche une femme belle, bonne et intelligente n’en cherche pas une, mais trois » pourrait aujourd’hui être appliqué au monde de la voiture. Alors que cette industrie traverse une passe difficile, il est aujourd’hui primordial d’y réinjecter une certaine notion de poésie que les nouveaux rites de consommation ont étiolée. Pourquoi de nos jours les adjectifs « belle, bonne et intelligente » définiraient exclusivement un monospace compact et non un coupé racé ?

 

 Lire la suite sur le site du Figaro.

 

A lire également :

  • » Caterham Lotus Super 7 Seven British Pistons : La Mascotte en VIDEO
  • » Bientôt une Caterham électrique ?
  • » Essai de la Lotus Elise S3 en Vidéo
  • » British Pistons aux 50 ans de l'ADAPEI: reportage
  • » José Rosinki nous quitte

  • Laisser un commentaire