1781437318Gonflé d’une exaltation fébrile, le bon prêtre de La vie est un long fleuve tranquille chantait la venue du Messie sur sa guitare. Les passionnés nostalgiques de sport automobile pourraient peut-être adopter la même désarmante béatitude à l’annonce du retour de Lotus en Formule 1 pour 2010. Faut-il pour autant croire aux cantiques ?

On ne fera pas l’injure de rappeler l’écurie Lotus aux piliers de MdS. Mais les autres, ceux qui découvrent tous ces sites causant d’un passé plein de cambouis, de boulons et de rondelles tombant au milieu des graviers d’un paddock de circuit automobile, ceux qui ont un jour pas si lointain découvert que Clark n’était pas seulement une marque de chaussures que portaient leurs parents du temps des cigarettes qui faisaient rire, ceux qui ont découvert que la vie existait avant Schumacher 1er, ceux-là, se rappellent-ils l’écurie de l’emblématique Antony Colin Bruce Chapman ?

Lire la Suite sur Mémoire des stands.

 

A lire également :

  • » Essai : Lotus Elise 111R
  • » Le moteur Lotus « Omnivore »
  • » Winter-Rallye de Rennes : le 19 Février 2O11
  • » Lotus 340R - Elle ne manque pas d'R
  • » Rétrospective automobile sur le circuit d'Escoublac

  • Laisser un commentaire