24-heures-du-man-2012-06Les plus belles images des qualifications du jeudi.

24-heures-du-man-2012-89Plus de 90 photos dans cet album. Stands, course, ambiance english, bienvenue aux 24h du mans !!! Lire la suite »

24-heures-du-man-2012-82Après Benoît Tréluyer en 2011, c’est au tour de André Lotterer de décrocher la pole aux 24 Heures du Mans, en faisant mieux que son temps d’hier. C’est lors de la seconde séance d’essais qualificatifs que l’Allemand a tourné en 3.23.787 au volant de l’Audi R18 e-tron quattro #1. C’est donc le trio Lotterer/Fässler/Tréluyer, soit l’équipage lauréat en 2011, qui s’élancera de la pole samedi à 15 heures. On aura une Audi R18 ultra à ses côtés, avec la #3 de Duval/Dumas/Gené, le plus rapide des trois étant Loïc Duval, à 291 millièmes de la pole. Pour la petite histoire, les pilotes Audi évoluant en Super GT sont en forme. Dans un dernier baroud d’honneur dans les dernières minutes, Anthony Davidson (Buemi/Sarrazin) a placé la Toyota TS030 HYBRID #8 sur la deuxième ligne. Dans son ultime tour, le Britannique s’est rapproché à 1.065s du chrono de l’Audi de tête. Comme hier, Tom Kristensen a été le plus vite sur l’Audi R18 e-tron quattro #2, en se hissant au troisième rang (à 1.646s). La seconde Toyota TS030 HYBRID (Lapierre/NakajimaWurz) partira à ses côtés, avec en embuscade la dernière Audi R18, celle de Rockenfeller/Jarvis/Bonanomi. Pascal Vasselon avait prévenu, Toyota avait prévu de jouer la pole, et les pilotes l’ont tenté, notamment Anthony Davidson. Rien à dire, Toyota est là et bien là. Si la fiabilité est au rendez-vous ce week-end, le match entre Audi pourrait bien tourner à un duel entre Audi et Toyota, ce que l’on ne peut qu’espérer. Toyota Racing est venu pour apprendre, mais Toyota Racing est déjà dans le coup. On est loin des 3.30 max prévues il y a quelques années.

Lire la suite

les-groupe-c-au-mans-2012-6036-1-pLe samedi 16 juin 2012 sur le Circuit de la Sarthe, les Groupe C seront de retour. Elles étaient déjà apparues à plusieurs reprises en prélude de la course de 24 heures. C’était notamment le cas en 2010 : Sauber Mercedes, Nissan R88C ou Porsche 962 auront captivé le public comme à leur habitude. Et tandis que cette année bataillaient le samedi matin une soixantaine de modèles datant de 1949 à 1965, les Groupe C seront de nouveau invitées l’an prochain.
Lire la suite

r15-r18Audi s’attaquera cette année aux 24 Heures du Mans 2011 avec une toute nouvelle voiture, la R18. Première voiture fermée depuis la R8C de 1999, la R18 marque un tournant pour la marque danss a participation aux 24 Heures du Mans. Pendant plus de 10 ans, c’est en effet avec un prototype ouvert que la marque aux 4 anneaux s’est imposée. Le changement de concept était inévitable pour 2011, en voici les 4 raisons principales.

Lire la suite

porsche-718-rsC’est une tradition à laquelle on ne renoncerait pour rien au monde, la course Le Mans Legend, en prélude des 24 Heures du Mans modernes. Après l’évocation de l’histoire récente de l’endurance en 2010, avec un magnifique plateau de Group C, Le Mans Legend fera en 2011 la part belle aux voitures de la période 1949-1965.
D’anciennes gloires seront en piste « Au départ, on retrouvera ainsi des Aston Martin DB2 et autres Austin Healey, mais aussi de magnifiques Jaguar type C et D. On pourra aussi apprécier des Morgan et Ferrari à moteur central. Pas de GT40 au départ de cette course, afin de laisser la victoire ouverte. La GT40 est un tel épouvantail dans les courses historiques que les organisateurs ont fait le choix de ne pas les inclure » peut-on lire sur le site Classic-Auto, sur la page dédiée à Le Mans Legend.

Lire la suite

908-deco-001Olivier Quesnel s’apprête à disputer la course la plus importante de l’année en endurance. Les 24 Heures du Mans approchent à grands pas et la pression monte au sein de l’écurie Peugeot.

La première confrontation aux 1000 km de Spa-Francorchamps des nouvelles 908 opposées aux Audi R18 TDI a donné l’avantage à Peugeot, auteur d’un splendide doublé sur le circuit mythique de l’Ardenne belge. Mais cette première bagarre n’était qu’une préparation aux 24 Heures du Mans qui se dérouleront du 6 au 12 juin prochain.

Lire la suite

16861_le_mans___le_mans__2_Pour le 40e anniversaire de la sortie du film de Steve McQueen, « Le Mans », une projection exceptionnelle du film, organisée conjointement par l’ACO, CBS et Paramount se déroulera le mardi 7 juin sur la mythique ligne droite des Stands du circuit des 24 Heures !

Début des années 70. Steve McQueen est alors la star hollywoodienne par excellence. Passionné de sport automobile, pilote de bon niveau lui-même, l’acteur décide de réaliser un film en hommage aux 24 Heures du Mans. Il en découle “Le Mans” le film. Les images s’enchaînent à 320 km/h sur fond de moteurs rugissants, de cœurs qui s’emballent et d’adrénaline pure. Plongé en plein cœur de la course, le spectateur retient son souffle, grâce notamment à l’utilisation des toutes premières caméras embarquées et à d’effets spéciaux inédits. Les acteurs s’éclipsent volontiers derrière les véritables vedettes du film, Porsche 917 et Ferrari 512 S, qui déploient toute leur flamboyance dans cet incontournable classique dont le tournage fut homérique.

Lire la suite

s1-audi-domine-222429Cette journée promettait enfin de voir s’affronter directement les nouvelles Audi R18 et Peugeot 908. Et nombreux étaient les observateurs qui concluaient à une franche domination de la marque aux anneaux. Il est vrai qu’Audi affichait d’entrée de jeu ses ambitions, frôlant avec la barre des 3′30” dès 10h37 avec la n°2, barre que l’ACO espérait ne pas voir franchie avec l’introduction de la nouvelle réglementation… Peine perdue car la séance du matin (terminée à 13h) se terminait sur la meilleure performance de l’Audi n°1 en 3′27”900. Tout au long de la journée, les Audi allaient rester en haut de la feuille des temps même si l’on ne sait rien des programmes exacts réalisés par chacun. Dans son tout dernier tour, Stéphane Sarrazin, sur la Peugeot n°8, parvenait à se hisser au niveau des Audi en réalisant un temps de 3′27”876 le plaçant en troisième position.

Lire la suite

les-peugeot-ont-subi-la-loi-des-audi-aux-essais-des-24-heures-du-mans-photo-afp-j-francois-monniLes nouvelles Audi R18 TDI, pour leur première sortie officielle, ont dominé la Journée Test des 24 Heures du Mans et terminé la séance de l’après-midi avec les deux meilleurs temps, juste devant la meilleure Peugeot 908, celle de Stéphane Sarrazin et Franck Montagny.

Annulée en 2009 et 2010, pour cause de crise économique, cette Journée Test est redevenue indispensable à cause du règlement technique 2011 de l’Automobile Club de l’Ouest (ACO) qui a obligé Peugeot et Audi à concevoir de nouvelles voitures, moins puissantes, avec des contraintes aérodynamiques différentes.

La perte de 200 CV environ et la présence d’une énorme dérive centrale n’ont pas empêché les ingénieurs de faire des miracles, puisque quatre voitures ont tourné l’après-midi en moins de 3’28’’, soit à 9 secondes de la pole position de l’an dernier.

Lire la suite

Une série TV sur Le Mans

caroll-shelbyCaroll Shelby a produit des voitures de la légende et a contribué de manière exceptionnelle à l’histoire du sport automobile, notamment des 24 Heures du Mans. Wallace Wyss, un historien automobile basé en Californie, a d’ailleurs rédigé une excellente biographie de Caroll Shelby (que Classic Auto a dévoré). L’écrivain a annoncé que sa dernière biographie de Caroll Shelby est en passe de devenir une série télévisée.

Lire la suite

s7-24-heures-du-mans-2011-les-nouveautes-et-les-engages-65839C’est évidemment le duel entre les Audi et Peugeot qui retiendra l’attention même si Aston Martin avec deux autos de sa conception, entièrement nouvelles, pourra venir éventuellement semer le trouble parmi les trois nouvelles Audi R18, les trois nouvelles Peugeot 908… et l’ancienne Peugeot 908 HDi FAP, mise en conformité avec le règlement, engagée par Oreca.

On retiendra également le retour de Pescarolo avec une Pescarolo Judd engagée pour le trio Collard-Tinseau-Jousse.

Lire la suite…

2370_260Motor Racing Legends est heureux d’annoncer le retour de la course Le Mans Legend au Mans l’an prochain pour le week-end des 24 Heures du Mans. En effet, Motor Racing Legends organise la course de support, qui se tient le samedi matin, en prélude des 24 Heures du Mans. Cette année, comme en 2008, ce sont les Group C qui avaient animé la matinée, pour le plus grand plaisir des passionnés de la course.

Lire la suite sur Classic Auto

24h-du-mans-2010-03Voici nos plus belles images de ce jeudi passé sur le prestigieux circuit des 24 heures du Mans. Moment privilégié pour tous, la visite des stands quelques heures seulement avant le début de la seconde séance d’essais qualificatifs nous a offert les plus belles vues sur ces prototypes prêts à écrire une nouvelles page de l’histoire du sport automobile.

Toutes ces photos sont libres de droit. Merci de seulement laisser l’adresse de notre site internet.

Voir les photos essais 24h du Mans 2010

100611000751449_26_000_apx_470_On a vécu une drôle de journée aux 24 Heures du Mans, ce jeudi. La seconde soirée d’essais qualificatifs, perturbée par la pluie, n’a pas livré de nouveaux enseignements. Les écuries ont préféré assurer et se préparer pour la course. En LMP1, les positions ont peu évolué en tête du classement. Les quatre Peugeot 908 devancent toujours les trois Audi R15. Sébastien Bourdais a conservé sa pole position, acquise mercredi soir. Le pilote Manceau, qui devient le premier Sarthois a décrocher la pole au Mans, a bien essayé de mettre les gazs dans les 10 dernières minutes, mais il n’a pas pu améliorer son chrono de la veille.

Voir les photos essais 24h du Mans 2010

Lire la suite sur Ouest France

audi-inline1

La prestigieuse épreuve d’endurance des 24 Heures du Mans aura lieu le week-end de la semaine prochaine. Il s’agira de la 78e édition de la grande classique mancelle. Le Mans a toujours été un banc d’essais des nouvelles technologies automobiles.

Photo: Audi Motorsport

Le constructeur automobile allemand Audi a inauguré deux technologies révolutionnaires en sport auto au cours des dernières années.

Il s’agit d’abord de la combinaison de la turbocompression et de l’injection directe (imbattable au Mans entre 2001 et 2005), et ensuite faire gagner la première voiture diesel au Mans.

Lire la suite